Asie : 8 lieux de cultes magiques

Une autre dimension

Je n’ai jamais l’habitude ou le réflexe de rentrer dans des bâtiments religieux en Europe… Avant de partir faire mon premier périple en 2015, je ne pensais pas que j’allais m’intéresser à des lieux de cultes opposés aux nôtres… Je l’ai su lorsque je suis entré dans mon premier temple au Myanmar, il y régnait une quiétude apaisante et une telle énergie positive… Mon trip allait alors prendre une autre dimension…

1. Wat Pho -Bangkok -Thaïlande

Fondé au VIIème siècle, avant la création de la ville de Bangkok, il est le plus vieux et un des plus célèbres temples de Thaïlande, abritant le plus grand Bouddha en or couché de tout le pays.

A Savoir :

  • Essayez de visiter le temple très tôt le matin, voire en fin de journée. Vous pourrez ainsi profiter des lieux sans trop de touristes et en fin de journée, vous pourrez voir les moines réciter leurs prières,
  • Méfiez-vous des tuk tuk et des personnes qui peuvent vous aborder à proximité du Wat Pho. Ils vous soutiendront que le temple est fermé en vous amenant à une mauvaise entrée, cela pour mieux vous « balader » ensuite et toucher des commissions,
  • N’oubliez pas de respecter les lieux, notamment en adoptant une tenue vestimentaire et un comportement adapté en vous couvrant les jambes et les épaules. Attention de ne pas photographier n’importe où ni n’importe comment,
  • Il est facile de visiter dans la même journée le Wat Pho, le Grand Palais et le Wat Arun qui se trouvent tous trois dans la même zone de Bangkok.

2. Borobudur – Central Java – Indonésie

Situé au centre de l’île de Java, en Indonésie, ce n’est que début du XIXè Siècle que le temple de Borobudur est découvert au beau milieu de la jungle, auparavant recouvert de cendres volcaniques.

Cet énigmatique monument est le plus grand monument bouddhiste du monde. Il est mondialement connu pour sa beauté et pour son architecture hors du commun, et classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

A Savoir :

  • Pour s’y rendre, l’option la moins chère et celle qui offre le plus de liberté est de louer un scooter,
  • Le meilleur moment pour le visiter est le matin au lever du soleil. Les lieux sont mystiques et le spectacle incroyable. Évitez les week-ends et les jours fériés indonésiens. Prenez un gilet, car la route est fraîche. L’ouverture du temple se fait à 4h30 et le soleil se lève à 5h. L’hôtel Manohara est le seul à proposer le « ticket sunrise »,
  • Si vous n’êtes pas du matin, pas de problème, le temple est magnifique à toutes heures,
  • Profitez d’être dans la région pour visiter également le temple Prambanan. vous pouvez acheter un billet combiné qui donne accès aux deux temples, cela sera moins onéreux que de prendre des tickets d’entrée séparés,
  • Prévoyez de quoi vous couvrir les épaules et les jambes.

3. Angkor – Siem Reap – Cambodge

Situé au milieu de la jungle tropicale du Tonlé Sap, Angkor se trouve à proximité de la ville de Siem Reap.  Elle fut une des capitales de l’Empire khmer, existant approximativement du IXe au XVe siècle. Elle dévoile au milieu d’une forêt majestueuse le plus grand et le plus vaste complexe religieux de l’Asie de sud-est.

Classé par l’UNESCO depuis 1992, et étendu sur plus de 400 Km² de superficie, c’est un des plus beaux sites archéologiques du monde entier. On y compte une quarantaine de temples Hindouiste et Bouddhiste.

A Savoir :

  • Comptez au minimum trois jours pour visiter le site (Prenez votre temps et optez pour le pass 3 jours à 30 $ qui est valable une semaine). Vous pouvez soit louer un vélo (entre 1$ et 5$ par jour), soit louer les services privés d’un Tuk-Tuk (entre 15$ et 20$ la journée). Cette dernière option est avantageuse pour visiter les temples éloignés du centre,
  • Soyez présent pour un lever de soleil et/ou un coucher de soleil à Bayon et à Angkor Wat,
  • Angkor représente un centre spirituel pour les croyants. Il est important de s’adapter aux codes vestimentaires qu’exige la religion. Une tenue décente est obligatoire pour entrer sur le site.

4. Bayin Nyi cave – Hpa-an – Myanmar

Loin des touristes, ce temple vaut le coup d’oeil. L’architecture n’a rien d’extraordinaire mais l’ensemble du site est splendide. Au pied d’une large formation karstique s’élèvent une série de petits temples, un monastère et nombre de statues et de décors colorés. L’ensemble est harmonieux et gai, et il y règne une ambiance très sereine. Une source d’eau chaude alimente un bassin principal qui se déverse dans deux petits bassins séparés où se baignent d’un côté les hommes, et de l’autre, les femmes.

A savoir :

  • Visitez le site avant le sunset, les rayons du soleil étant plus bas, la structure dorée des temples brille de mille feux,
  • Ne nourrissez pas les singes aux alentours et fermez bien vos sacs,
  • Favorisez le scooter pour vos déplacements,
  • Profitez des sunrise et des sunset pour faire des photos mémorables,
  • Prenez le temps de visiter la région de Hpa-An et les alentours, le décor est époustouflant.

5. Itsukushima Jinja – Miyajima – Japon

Ce sanctuaire shinto est célèbre pour son grand tori flottant. Classé depuis 1996 au patrimoine mondial de l’Unesco, le site est également inscrit comme Trésor national par le gouvernement japonais.

A savoir :

  • Poursuivez votre balade en allant jusqu’au mont Missen, la vue y est imprenable !
  • L’idéal est de visiter l’île par beau temps et à marée haute, pour profiter des meilleurs panoramas. Cependant, vous pouvez également planifier votre visite à marée basse pour marcher jusqu’au pied du torii,
  • Profitez d’être dans la région pour visiter la ville d’Hiroshima.

6. Leshan Big Bouddha – Sichuan – Chine

Le Grand Bouddha est taillé dans la falaise du mont Lingyun qui se traduit par “à hauteur des nuages”. C’est de loin le plus grand bouddha en pierre du Monde, mais aussi la plus grande statue pré-moderne. Cette impressionnante et incroyable statue mesure 71 mètres de haut pour 28 mètres de large. Elle a été édifiée sur une période de 90 ans, entre 713 et 803.

A savoir :

  • Prévoyez de passer une nuit à Leshan afin d’être sur le site dés l’ouverture et éviter ainsi les foules,
  • Prenez un ferry pour vous rendre sur le site, départ à partir du port de la ville,
  • Consacrez plusieurs jours à la visite des alentours, vous pourrez notamment faire de magnifiques randonnées dans la région du mont Emei.

7. Rocher du Lion – Sigirya – Sri Lanka

Le rocher de Sigiriya, aussi appelé le « rocher du lion » est l’un des vestiges historiques les plus impressionnants du Sri Lanka. Ce monolithe rouge ocre ,qui domine la jungle du haut de ses 370 mètres, abrite une forteresse à l’histoire singulière. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le site archéologique de Sigiriya a été restauré au milieu du XXe siècle.

Vous rêvez pas si vous avez une impression de « déjà-vu » car le site a servi de décor au tournage du célèbre film « Indiana Jones et le temple maudit ».

  • Sigiriya est un endroit très touristique : prévoyez d’y aller tôt le matin, vous en profiterez d’avantage,
  • Il y a environ 1200 marches à gravir avant d’arriver au sommet, prévoyez donc de quoi tenir physiquement (hydratation surtout). L’ascension peut être éprouvante pour les personnes sujettes au vertige,
  • Face à ce sanctuaire se trouve le Pidurangala Rock, prenez le temps d’y grimper pour le lever ou le coucher du soleil, le spectacle est tout simplement magique. Allez-y par temps sec pour plus de sécurité.

8. Bagan – Myanmar

Joyau incontournable de la Birmanie et comptant plus de 2000 pagodes, ce site est tout simplement une merveille qu’il faut prendre le temps de visiter.

Les 2000 temples ne se valent pas. Tous ne sont pas dans le même état de conservation, et c’est justement ce qui donne son intérêt à la plaine de Bagan. Souvent, une fois le seuil franchi, des temples qui ne payaient pas de mine se révèlent d’une beauté insoupçonnée à l’intérieur, avec des ornements et des sculptures raffinés.

Retrouvez la carte du site en cliquant ici.

  • Le vélo électrique est le moyen ideal pour visiter le site,
  • Ne ratez pas la visite des temples incontournables : Ananda, That Byin Nyu, Dhammayan Gyi, Sulamani et Htilominlo,
  • Pour les lever/coucher de soleil, optez pour les célèbres sites de Shwesandaw et Buledi. Les temples Thisawadi et Kyasin sont plus intimistes. Le temple n°446, la pagode de Law Ka Ou Shaung sont également de très bons choix,
  • L’application gratuite maps.me recense de multiples adresses de temples depuis lesquels on peut assister au lever et au coucher du soleil en comité (relativement) restreint et permet de s’orienter plus facilement dans Bagan. Un bon plan pour tenter de sortir des sentiers battus !

Pin It on Pinterest

Share This