Les préparatifs de voyage

Backpacker felicitation!

La destination est connue et votre billet d’avion est réservé…

Que vous partiez dix jours en expédition ou une année en tour du monde, cet article est fait pour vous ! A vous, désormais, d’adapter ces conseils selon vos besoins !

Je vous explique ici comment organiser votre voyage afin de vous préparer au mieux pour le jour J. Ce n’est pas grave si vous oubliez votre t-shirt ou votre string léopard préféré ! En revanche, un oubli de renouvellement de passeport peut vous couter très cher. Quelques semaines avant le départ et avant d’entamer le chapitre « sac à dos », pensez aux formalités administratives !

Les documents

  • Carte d’identité et Passeport (avec visas tourisme si besoin),
  • Permis de conduire (+ permis international),
  • Contacts et attestation d’assurance voyage et d’assistance,
  • Carnet international de vaccination,
  • Réservations de transports et d’hébergements (souvent demandés aux douanes),
  • Carte de crédit,
  • Coordonnées de votre banque,
  • Un peu de cash

NB : Scannez ou prenez en photo (haute qualité) votre passeport, carte ID, permis de conduire et carte de crédit et envoyez-les sur votre adresse email personnelle. Enregistrez-les également dans le fichier photo de votre smartphone. Cela vous fera gagner du temps en cas de perte ou de vol auprès des ambassades et des banques.

Faites des photocopies de votre passeport et laissez ce dernier dans un coffre-fort (s’il y en a) ou dans un endroit sécurisé de votre logement. Ne sortez qu’avec les photocopies!

Pour éviter de tenter les pickpockets (comme les mauvaises bières, il y en a partout dans le monde malheureusement) munissez-vous d’une «pochette secrète» et portez la sous le pantalon, et non comme un sac banane. Gardez-y votre argent liquide lors de vos déplacements, ainsi que votre carte de crédit et votre passeport.

Le sac à dos

Vous l’aurez deviné; chez Very Bag Trip, la seule règle imposée (hormis celle d’être souriant) est de partir avec un sac à dos de maximum 9 kg!

Cela implique de la réflexion, mais si vous êtes de la génération « Tetris », cela ne devrait pas vous poser de problèmes…

Le contenu de votre sac à dos dépend de la façon dont vous voyagez et/ou le type d’expédition que vous envisagez.

Mais avant de penser au contenu, il y a quelques règles de base à retenir.

De manière générale, quand vous choisissez votre sac à dos, pensez aux poches, aux rangements, bref, aux différents compartiments disponibles.

En effet, il est plus facile d’organiser son bagage lorsque l’on peut ranger ses affaires dans différents recoins, plutôt que tout dans la même poche !

Avoir besoin de votre batterie portable qui se trouve au fin fond de votre sac, en dessous de vos vêtements, trousse de toilette, pharmacie et autres, peut s’avérer être une source de stress et une perte de temps parfois.

Choisissez également un sac muni d’un « rain cover »; élément indispensable, dont la fonction principale est d’assurer la protection de vos biens et de votre sac contre la pluie et des chocs/accrocs lors des transports.

Cela permet aussi de maintenir les sangles et les attaches en bon état.

Votre sac doit aussi pouvoir se fermer entièrement avec des fermetures éclaires afin de placer des petits cadenas (à code et non à clés) et donc verrouiller / sécuriser ce sac contre les fouineurs éventuels.

Sur certains sacs de voyage, souvent pour les anciens modèles, la poche principale se ferme avec un lacet et vous ne pourrez pas sécuriser votre sac.

.L’erreur du débutant : acheter un sac trop grand.

Ne voyez pas trop grand lors de votre achat!

Un sac trop volumineux va rapidement vous faire prendre des choses inutiles  et donc des kilos en trop sur vos épaules.

Cela peut aussi endommager votre sac, et on peut imaginer qu’une sangle dorsale cassée en pleine jungle au Laos ne doit pas être une expérience agréable !

J’ai moi-même fait cette erreur lors de mon premier tour d’Asie en 2015.

J’avais acheté et rempli un sac de 70 litres + 15, et constaté que 10 à 15% de son contenu n’avait jamais été utilisé… Et 150 jours x 5kg, ça en fait des kg inutiles !

NB : Les sacs de 70 litres (ou formats supérieurs) sont plutôt adaptés pour des expéditions en haute montagne ou dans les longs voyages dans des pays plus froids (Alaska, Canada, Islande…).

J’ai alors décidé d’investir dans un « Deuter Air Contact Lite 50l + 10 » et depuis, je ne le quitte plus!

Le format correspond parfaitement à ma façon de voyager. Je le recommande vivement pour les voyages de minimum un mois, avec un climat changeant et aux activités diversifiées.

Dans le cadre de Very Bag Trip, vous caserez facilement vos 9 kilos dans un sac de 40 litres.

Le Forclaz Travel 100 de chez Decathlon fait largement l’affaire en termes de rangement, confort et de rapport qualité/prix (50€).

Les vêtements

Pour partir, une veste de type « Softshell » ou « Hardshell ». Le classique pull à capuche est indispensable ! Il vous protégera du froid (d’ailleurs, Air Asia devrait être rebaptisé Air Igloo) et pourra vous servir d’oreiller, il sera votre ami tout au long de votre voyage!

De plus, étant volumineux, il peut s’accrocher en boule autour d’une sangle extérieure sans prendre de la place dans votre sac. Favorisez également un pantalon de type « Cargo » (avec des poches latérales) et, éventuellement, des zips au niveau des cuisses qui vous permettent de le transformer en short en deux temps, trois mouvements !

Investissez dans des chaussures de types basket/trail, facilement lavables, légères et confortables. Vous pourrez les utiliser à tous moments (marche, sport, trek modéré, avion… etc).

Pour ma part, les baskets « North Face » m’accompagnent depuis 5 ans, et elles sont toujours en bon état après des centaines de km parcourus.

NB : Si vous avez prévu des treks assez longs et physiques sur des terrains boueux et à hautes altitudes, munissez-vous d’une paire supplémentaire de chaussures de randonnée adaptées à ces environnements.

Dans le sac à dos, nul besoin de transporter votre garde-robe, il est aisé de faire laver son linge partout et de manière peu couteuse.

Pensez simplement à adapter vos vêtements en fonction du climat que vous aurez sur place.

Pour une destination où les températures sont stables et ne descendent pas sous les 20 degrés je prends :

  • un essuie compact à séchage rapide,
  • un short de bain,
  • un pantalon chino ou un jeans léger et confortable,
  • un pantalon/short à « zippable »,
  • un « juste au corps » thermique,
  • une veste de pluie compacte,
  • deux ou trois paires de chaussettes et sous vêtements,
  • trois T-shirt,
  • une chemise à manche longue, légère, elle assure par exemple une protection supplémentaire contre le froid et les moustiques le soir,
  • une paire de tongues,
  • un foulard ou buff,
  • une casquette.

Cette liste peut être identique pour les femmes, ajoutez y peut être une ou deux petite(s) robe(s) légère(s) pour le soir.

Astuces : Rincez vos sous-vêtements et t-shirt le soir sous votre douche et faites-les sécher sur une corde à linge (voir la rubrique « accessoires » ci-dessous)

Précautions minimales

  • Isoler dans des pochettes hermétiques tout ce qui est liquide et donc susceptible de couler,
  • Prévoir une trousse de toilette / pharmacie « suspendue »,
  • Prévoir un sac vide pour le linge sale, les poubelles,
  • Prévoir des sacs type « ziploc », c’est léger et ça vous permet d’emballer beaucoup de choses avant ou sur la route,
  • Emballer chaque paire de chaussures dans un sac imperméable pour les ranger une fois sales et pleines de boue (Idem pour le K-Way, en cas de fortes pluies)

Tips et astuces

  • Pensez à votre confort de sommeil

Vous partez camper, mais ne concevez pas de dormir sans oreiller ? La solution ? Un oreiller gonflable. Il ne prend que très peu de place, mais améliore notablement votre confort de sommeil.

  • Emportez une trousse de réparation

Votre tente vous accompagne dans vos vacances de randonneur ? Les authentiques campeurs savent qu’il vaut mieux emporter un kit de réparation pour tentes en cas de petits dégâts. Une précaution qui n’est pas du luxe surtout si la tente est dressée de temps en temps sur des terrains qui ne s’y prêtent guère. De plus, cette trousse pourra vous sauver la vie si vous casser une sangle de votre sac à dos.

  • Au diable les bestioles

Petit, mais diablement efficace : optez pour un porte-clés anti-moustiques, fonctionnant à l’énergie solaire, rend la vie dure aux petites bestioles qui vous empoisonnent le séjour. Son secret ? Il émet un son à haute fréquence que les moustiques n’apprécient pas du tout.

  • N’oubliez pas votre corde à linge

Vous voulez quitter le monde habité pendant plus d’une semaine ? Pensez à vous munir d’une corde à linge. Elle vous sera très utile également pour sécuriser de l’intérieur votre porte de chambre ou de cabine de train par exemple.

  • Avant votre voyage

En tant que backpacker, votre sac à dos est votre meilleur allié. Avant votre départ, traitez-le avec un spray hydrofuge, assurez-vous que les fermetures éclair fonctionnent parfaitement et que tout est à 100 % en état de marche.

Téléchargez les données des cartes de votre lieu de villégiature sur Google Maps avant votre départ. De la sorte, vous pourrez également utiliser gratuitement votre smartphone comme GPS sans devoir consommer vos data mobiles.

Veillez à avoir toujours sur vous une copie de votre carte d’identité/passeport et d’autres documents importants. Conservez-les à un autre endroit que les documents originaux. Ayez également une copie sous format électronique pour les cas d’urgence : envoyez-les à vous-même ou utilisez un service cloud tel que Dropbox.

L’argent liquide est une cible facile pour les voleurs, mais il est toujours utile d’avoir une petite somme sur soi si l’on part en dehors de la zone euro ou l’on met le cap sur une destination coupée du monde. Commandez à temps des devises étrangères à votre banque et demandez des petites coupures et des pièces de monnaie.

  • Dans votre sac

Vous êtes prêt(e) à faire vos bagages ? Faites d’abord une photo du contenu de votre sac à dos. Si vous devez faire une réclamation auprès de votre assurance, vous aurez une preuve visuelle.

Prenez un petit sac dans lequel vous mettrez vos papiers importants. Ainsi, ils ne seront pas seulement rangés ensemble, mais vous pourrez facilement tout le temps les avoir avec vous. C’est toujours pratique, par exemple, lorsque vous êtes dans un hôtel et que vous ne faites pas totalement confiance à la sécurité de ce dernier. 

Au lieu de plier vos vêtements, roulez-les de manière compacte. Pour mettre davantage d’effet personnel dans votre sac à dos.

Pour les objets contondants tels que les canifs suisses ou couteaux, la règle prévaut : il vaut les glisser dans votre bagage en soute et non dans votre bagage à main.

  • Durant votre voyage

Pensez à emporter quelques épingles à nourrice dans votre sac à dos. Elles sont étonnamment multifonctionnelles pour réparer de petits problèmes de sac à dos sur la route, d’une fermeture à glissière cassée à une petite déchirure dans le tissu.

Veillez à ce qu’il y ait toujours une personne qui sache exactement où vous êtes. Gardez le contact avec vos proches restés au pays et dites où vous allez à un collaborateur au comptoir/à l’exploitant de l’hôtel où vous séjournez.

Pin It on Pinterest

Share This
× Comment puis-je vous aider ?